Contact
  • Banner SOVAC 728x90

Sport

Derniere minute

CAN 2019, Favoris, les paris sont ouverts



Égypte

Favorite de l’édition 2019. Les Égyptiens détiennent le record de participation à la phase finale de la compétition (22), 7 fois champions, dont trois d'affilée en 2006, 2008 et 2010). Après une Coupe du monde 2018 décevante, les Pharaons auront à cœur de prendre leur revanche dans leur compétition fétiche. Et le fait qu’ils évoluent à domicile, devant un public réputé fan de football, leur offre inévitablement un statut de favori en puissance.

Sénégal

Régulièrement cité parmi les favoris pour remporter le trophée, le Sénégal ne l'a jamais conquis. Première nation africaine au classement Fifa (24e), les Sénégalais ont survolé la campagne des qualifications avec un jeu ultra dominateur. Il faut dire qu'entre Kalidou Koulibaly, Keita Baldé, Idrissa Gana Gueye, Ismaïla Sarr, M'Baye Niang et surtout Sadio Mané, les Lions de la Teranga disposent d'un réservoir de joueurs de très haut niveau. Leur sélectionneur, Aliou Cissé, ancien capitaine

Maroc

Possède actuellement l'une des plus belles équipes de son histoire, ce qui en fait un favori sur les tablettes des bookmakers. Mais l'un de ses meilleurs atouts est peut-être son sélectionneur : Hervé Renard, véritable «sorcier blanc» de la Coupe d'Afrique des nations. Il est le premier entraîneur à avoir remporté la compétition avec deux pays différents : la Zambie en 2012 « t la Côte d’Ivoire en 2015. Mais si le Maroc possède tous les éléments nécessaires à son succès, il devra toutefois d'abord s'extirper d’un «groupe de la mort» composé de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud et de la Namibie, avant de pouvoir éventuellement prétendre à la victoire finale.

Côte d’Ivoire

Les Éléphants se présentent avec un visage renouvelé et des stars montantes comme Serge Aurier, Éric Bailly, Wilfried Zaha ou encore le Lillois Nicolas Pépé. Une nouvelle génération qui a bien l'intention de tout écraser en Égypte.

• Les outsiders

Algérie

Les Fennecs doivent se faire pardonner auprès de leurs supporters. Les hommes du sélectionneur national auront à cœur de revenir au premier plan sur la scène continentale. Avec le Citizen Riyad Mahrez en fer de lance de l'attaque, l'Algérie pourrait créer la surprise et rafler le deuxième titre de son histoire.

Mali 

Les Aigles prendront-ils leur envol ? Étonnant leader invaincu d'un groupe C des éliminatoires, le Mali doit désormais confirmer.

Ghana

Systématiquement dans le dernier carré de la compétition depuis dix ans, les Black Stars ambitionnent d'enfin ramener la coupe à la maison. Sauf si les dissensions internes s'en mêlent. Son attaquant vedette Asamoah Gyan avait claqué la porte de la sélection, déçu de ne plus en être le capitaine incontesté. Revenu après l’intervention du président du pays, Nana Akufo-Addo.

Tunisie

Les Tunisiens ils n'ont pas raté une seule phase finale de la compétition depuis 1994 et ont même été couronnés à domicile en 2004. Wahbi Khazri, meilleur Tunisien du Mondial-2018 et auteur d'une excellente saison avec Saint-Étienne, sera l'un des joueurs clés de leur campagne continentale. Le sélectionneur, Alain Giresse, a d'ores et déjà annoncé son intention de rallier le dernier carré.

Cameroun

Il faut toujours se méfier du lion qui dort. Si le Cameroun semble moins brillant qu'à l'accoutumée, il n'en reste pas moins le tenant du titre.

• À surveiller

Les Écureuils sont de retour. Après neuf années de disette, le Bénin fait son retour en phase finale. La Guinée, pour sa part, croise les doigts pour que sa star, le milieu de Liverpool Nabi Keita, soit remis sur pied à temps pour tirer l'équipe vers le haut. Enfin il faudra compter avec les Léopards de la RD Congo, 5e pays africain au classement de la Fifa (51e) et toujours dangereux en Coupe d’Afrique.

À noter que trois équipes disputeront la Coupe d'Afrique pour la première fois : le Burundi, qui s'est payé le luxe d'éliminer le Gabon d’Aubameyang, ainsi que Madagascar et la Mauritanie.

 

  • Pub Laterale 2
  • Banner Salem 2