Contact
  • Banner SOVAC 728x90

Monde

Derniere minute

La démocratie et le capitalisme sont-ils compatibles? Plutôt ils se renforcent mutuellement



Les dernières démocraties du monde ont commencé à avoir l’air encore plus vulnérables. L'Amérique semble vivre une confrontation constitutionnelle entre l'exécutif et le législatif. Le Brexit a embourbé la Grande-Bretagne dans un bourbier constitutionnel.

Ces dernières années, les économistes ont fait valoir que la montée des inégalités dans le monde anglo-américain devait à terme menacer les fondements de la démocratie. Thomas Piketty, économiste français, a publié un livre sur le thème qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires. Cet argument canalise un point de vue soutenu par des penseurs de Karl Marx à Friedrich Hayek, selon lequel démocratie et capitalisme pourraient se révéler incompatibles.

Mais l’histoire nous enseigne une autre vérité qui consiste à dire que le club des riches démocraties n'est pas facile à rejoindre, mais ceux qui y adhèrent ont tendance à y rester. Depuis le début de la révolution industrielle, aucune démocratie capitaliste avancée ne s'est retirée des rangs des pays à revenu élevé ni n'a régressé de manière permanente dans l'autoritarisme. Ce n'est pas une coïncidence, déclarent Torben Iversen de l'Université Harvard et David Soskice de la London School of Economics dans leur livre intitulé «Democracy and Prosperity». Ils écrivent plutôt que, dans les économies avancées, la démocratie et le capitalisme ont tendance à se renforcer mutuellement. C'est un message plutôt rassurant, disent-ils, mais qui devra faire face à de nombreux tests dans les années à venir.

  • Pub Laterale 2
  • Banner Salem 2