Contact
  • Banner SOVAC 728x90

Derniere minute

Derniere minute

Pétrole de schiste, L’Algérie à la 7e place mondiale



Les réserves nationales estimées en hydrocarbures non conventionnelles ont été considérablement revues à la hausse permettant à l’Algérie de se hisser à la 7ème position pour le pétrole au classement mondiale.

Selon cette étude les ressources non conventionnelles algériennes sont estimées à 1.194 milliards de baril de pétrole, contre 176 milliards de baril de pétrole dans les anciennes études réalisées dans la période 2012-2013. Les ressources calculées dans le cadre de cette étude se répartissent sur les zones d’Ahnet-Timimoune (225 milliards baril de pétrole), d’Oued Mya Mouydir (307 milliards barils de pétrole) de Tindouf (47 milliards barils de pétrole) de Reggane (202 milliards barils de pétrole) et de Berkine-Illizi (393 milliards barils de pétrole). Toutefois, en excluant les zones sous-terraines risqués (prendre en considération uniquement les profondeurs entre 800 et 3.600 mètres), le potentiel non-conventionnel total est estimé à 4.456 TCF de gaz/329 milliards barils de pétrole. Comparativement aux anciennes études, il s’agit un bond significatif des réserves non conventionnelles (dans les zones non risquées) qui s’élève à 250% pour le pétrole. Avec ces nouvelles données, l’Algérie passera au 7ème rang mondial contre le 11ème rang dans le classement précédant, après la Russie, les Etats-Unis, la Chine, l’Argentine, la Libye et l’Australie.

  • Pub Laterale 2
  • Banner Salem 2