Contact
  • Banner Redmed 748x90

Derniere minute

Derniere minute

Frais d’inscriptions pour les étudiants étrangers, Treize universités françaises refusent d’augmenter



Treize universités en France ont décidé de ne pas appliquer l’augmentation des frais d’inscriptions pour les étudiants non résidents en Union européenne. Une augmentation décidée par le Premier ministre français Edouard Philippe, qui verra les frais s'envoler, dès la rentrée 2019, de 170 euros à 2770 euros pour la licence et de 243 euros à 3.770 euros pour le Master.

Cette décision a soulevé un tollé au sein de la communauté universitaire qui l’a qualifiée de «discriminatoire». Après une douzaine d'universités, qui avaient refusé d'appliquer cette décision, c'est au tour du président de l’université de Strasbourg, Michel Deneken, de s’engager à appliquer les mêmes droits d’inscription pour les étudiants étrangers au même titre que les étudiants nationaux. «Si l’application des frais d’inscription différenciés entre en vigueur en septembre 2019, je m’engage à soumettre au vote du conseil d’administration des dispositions permettant aux étudiants internationaux de se voir appliquer les mêmes droits que les étudiants nationaux», a déclaré M. Deneken,  La décision du président de l’Université de Strasbourg rejoint celles des autres universités françaises comme Nanterre, Clermont-Auvergne, Aix-Marseille, Toulouse Jean-Jaurès, Lyon-II, Rennes-II, Angers, Le Mans, Tours, Rennes-I, Caen et Rouen. Ces universités ont invoqué un décret de 2013 qui permet à chaque université de décider de l’application ou non de cette mesure.

 

  • Pub Laterale 2
  • Banner Salem 2