Contact
  • Banner SOVAC 728x90

Agriculture

Derniere minute

Le dossier du foncier agricole définitivement assaini d’ici à la fin 2018



L’Assemblée populaire nationale a repris, jeudi, ses travaux en séance plénière consacrée aux questions orales, d'où huit ministres ont passé à l'orale, en présence  du Premier ministre et  ministre de l'Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche.

Une  promesse et des attentes ?

A en croire le premier responsable de ce département ministériel, M. Abdelkader Bouazghi, ce dernier a précisé que le fameux dossier du foncier agricole, notamment celui géré dans le cadre des Exploitations agricoles individuelles (EAI) et collectives (EAC), sera définitivement assaini au courant de cette année. A la question d'un député concernant le sort du dossier de la régularisation administrative des exploitations agricoles dans la wilaya de Laghouat, le ministre a affirmé que ce dossier, à l'instar des autres dossiers en suspens à travers les différentes wilayas du pays, sera régularisé par les services de son département ministériel de manière définitive avant fin 2018. Mettant en avant les efforts et les réalisations de l'Etat en matière de création d’exploitations agricoles, M. Bouazghi, a fait savoir que des actes de concession devaient être attribués à 219.406 exploitations agricoles pour la conversion du droit de jouissance perpétuelle en droit de concession. 

Dans le même contexte, Il a affirmé que sur les 188 000 actes de concession établis à ce jour, 180 000 ont été remis à leurs bénéficiaires, soit un taux de 90%. A la question d'un député sur les problèmes qui entravent l'activité agricole dans la même wilaya, notamment en matière de raccordement au réseau électrique et de réduction de la facture d'électricité dans plusieurs régions, Bouazghi a souligné que les services du ministère s'attelaient, en coordination avec la direction de l'énergie et des mines, Sonelgaz et d'autres entreprises, à la réalisation des programmes inscrits dans ce domaine. Le ministre a rappelé que pas moins de 8.049 km de réseau d’électrification rurale avaient été réalisés à travers le territoire nationale, dont 269 km dans la wilaya de Laghouat, estimant qu'il s’agit d’une importante réalisation. 

Sur un autre registre, a assuré  que l'Etat veillait à faciliter les opérations d'approvisionnement des éleveurs en orge subventionné permettant de renforcer les efforts déployés à la protection de la faune dans les régions steppiques et pastorales et au sud ainsi que sur les mécanismes qui sont mis en place par le gouvernement pour accompagner les éleveurs dans leur activité. Aussi, il faut savoir que dans le cadre de la loi de finances 2018, l'Etat va mobiliser un pactole de  10 milliards de dollars pour subventionner les prix de l'orge en plus de l'exonération de la TVA. 

De plus, le gouvernement a décidé de lever la suspension de la subvention sur l'orge, qui, actuellement, est de 1550 DA/quintal. Bouazghi a assuré que son département accorde une grande importance  à la régulation du marché de l'aliment du bétail et ne ménage aucun effort pour éviter toute tentative de spéculation. Se basant sur des données, le ministre estime que les quantités d'orge qui se trouvent au niveau des minoteries suffisent pour répondre à la demande nationale.

 Il a même indiqué que la l’alimentation du bétail en matière d'orge connaîtra une relative baisse grâce au ciel qui a été clément permettant d'avoir une bonne année en termes de pâturages. Rien que pour la wilaya d'El Bayadh, l'hôte des députés a avancé que 86.000 quintaux d'orge subventionné ont été distribués dont 51.000 depuis le mois de janvier dernier au niveau du point de vente de Boukteb au profit de 1400 éleveurs et 900 autres de la wilaya de Saïda.

  • Pub Laterale 2
  • Banner Salem 2