Contact

Derniere minute

Derniere minute

Formation dans les activités émergentes



Création de centres d’excellence

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, a affirmé dimanche dernier à Laghouat que des centres d’excellence spécialisés ont été créés à travers le pays pour la formation dans des activités économiques émergentes.

"Ces centres sont dédiés à la formation d’excellence, en partenariat avec des entreprises économiques pionnières dans leurs domaine d’activités", a indiqué le ministre lors de la cérémonie de coup d’envoi de la rentrée de la formation professionnelle (session de février), au centre de formation professionnelle et d’apprentissage "Ahmed Linani".

Cette orientation de développement de la formation et des spécialités de formation est dictée par l’essor économique qui requiert le renforcement des relations entre le secteur de la formation et les entreprises économiques, a-t-il souligné.

M. Mebarki a fait état, à ce titre, de la création de centres d’excellence de formation dans les secteurs de l’agriculture et de l’agro-alimentaire dans sept (7) wilayas, ainsi que d’autres dédiés à l’énergie et l’électricité en partenariat avec Schneider-Electrik et au bâtiment et travaux publics (BTP) avec le groupe Cosider, respectivement à Rouiba et El-Harrach (Alger) et à la maintenance automobiles à Oran.

Il a fait part aussi de la création, à l’occasion de cette nouvelle rentrée, et en coordination avec l’entreprise d’Algérie-Télécom, d’un autre centre d’excellence dans les technologies de l’information et de la communication à Bousmail (Tipasa), eu égard à l’importance stratégique que revêt le domaine de "la Numérisation" et dans le but de satisfaire la demande des entreprises en main-d’œuvre qualifiée.

Après avoir mis en avant l’intérêt accordé par l’Algérie à la formation dans le domaine des TIC pour la qualification des agents et techniciens, s’étant traduit par le nombre important de spécialités, soit 38, prévues dans la nomenclature de formation et versées dans les technologies de la numérisation et de l’informatique, M. Mebarki a cité d’autres projets de centres d’excellence de formation à être créés dans les industries textile dans la wilaya de Relizane, l’électronique à Sidi Bel-Abbès et Bordj Bou-Arreridj et l’industrie mécanique à Constantine.

Ces structures seront orientées vers la formation dans les activités et métiers en plein essor dans les régions industrielles précitées, a-t-il expliqué.