Contact

Derniere minute

Derniere minute

La guerre est déclarée contre les accaparements de terres en Afrique



Mali, Cameroun, Ouganda, Sierra Leone, Nigeria, Togo, Bénin, Algérie, Tanzanie, Guinée, Madagascar, Rwanda… Depuis quelques mois, de nombreux pays africains prennent la mesure des enjeux liés à la gestion du foncier.

Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, tout le monde réalise qu’il n’y aura pas de révolution agricole en Afrique sans un droit foncier juste et sécurisé, qu’une terre ne devient bancable que si son titre de propriété est incontestable et que les femmes doivent accèder à la propriété foncière au même titre que les hommes. Le 15 septembre, Fatou Bensouda annonce que désormais les accaparements de terres seront traités par la CPI comme des crimes contre l'humanité. La gigantesque valeur des terres africaines commence à apparaître.