Contact

Derniere minute

Derniere minute

Les 5 événements africains 2016 les plus importants : Les accords d'Alger et de Vienne amorcent une remontée du prix du baril



On n’avait pas vu ça depuis 2002. Les pays producteurs de pétrole, membres de l’OPEP ou non, se sont entendus, ce 10 décembre, pour réduire la production mondiale d’or noir. Deux semaines plus tard, le prix du baril atteignait son plus haut de l’année à 56 $. Les experts s’accordent à pronostiquer un baril au-dessus de 60 $ en 2017.

Plusieurs pays africains devraient retrouver un peu d’oxygène, notamment le Nigeria et l’Angola dont les économies ont subi de sérieux dommages. Les pays de la CEMAC pourront également renouer avec une meilleure croissance en 2017. Reste à espérer que les mesures de diversification, prises en urgence sous la pression des événements, seront poursuivies avec le même entrain.