Contact

Derniere minute

Derniere minute

Réduction de la production pétrolière : L’Irak menace l’accord d’Alger



selon des informations obtenues par le quotidien américain Wall Street Journal, l’Irak envisage d’augmenter sa production de pétrole brut, à partir du mois de janvier. Ceci, bien qu’ayant donné son accord pour réduire sa production de 210 000 barils de pétrole par jour afin de favoriser la remontée des prix sur le marché international, l’offre étant supérieure à la demande.

D’ailleurs, selon des observateurs présents lors de la rencontre de l’OPEP où a été conclu l’accord de limitation de la production, la délégation irakienne aurait «difficilement » accepté de participer à la réduction de la production. D’après des précisions rapportées par le quotidien algérien TSA Algérie, « la compagnie pétrolière nationale irakienne envisagerait d’augmenter la production du puits de pétrole de Bassorah, d’environ 7%, pour atteindre 3,53 millions bpj, par Foncier et migrations en Afrique rapport aux niveaux d’octobre ».