Contact

Derniere minute

Derniere minute

Maroc : la production des Agrumes en hausse



Pour le compte de la campagne 2016- 2017, le volume de la production d’agrumes du Maroc devrait enregistrer une hausse de 16% par rapport à la saison précédente. Selon, le ministère marocain de l’Agriculture, cette production s’élèvera à 2,36 millions de tonnes d’agrumes.

Cette prévision en hausse pour le secteur des agrumes est à mettre au crédit des pluies abondantes d’automne, qui ont permis aux producteurs d’augmenter leurs superficies de production. Pour rappel, la campagne 2015-2016 avait connu des épisodes de rareté de pluie. Cette situation a contribué à tirer vers le bas les rendements de la filière agrumicole marocaine. Par ailleurs, il faut souligner que le royaume chérifien envisage de porter la production d’agrumes à 2,9 millions de tonnes d’ici 2018, en adéquation avec les objectifs de sa stratégie de développement agricole intitulée Plan Maroc Vert. Il est à noter que le Marco est un fournisseur traditionnel de l’Europe occidentale. Mais, le royaume chérifien a décidé d’investir le marché russe dans sa tentative visant à diversifier ses débouchés. La Russie est devenue le premier client du Maroc pour les agrumes avec 60% du volume exporté, l'Amérique du Nord a absorbé entre 10 à 15% et l'Union européenne 30%. En effet, l'essentiel des exportations nationales des agrumes a été destiné vers la Russie. Le Maroc a réussi à expédier en 2012-2013 près de 200.000 tonnes de mandarines la saison dernière en Russie, en augmentation de 52% par rapport à des campagnes précédentes. Pour Maroc Fruit Board, le plus grand regroupement d'exportateurs, l'accent doit être mis sur le marketing pour proposer un produit Maroc de qualité et différencié. Il espère tripler ce volume à l'horizon 2015, en développant notamment de nouveaux débouchés vers le Canada, les États-Unis, l'Asie et l'Afrique. En visant en premier lieu le marché russe, la stratégie de l'export marocain repose sur une diversification des marchés et un repositionnement sur les marchés traditionnels notamment la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Benelux. Le Maroc occupe une place de choix dans le marché européen qui accueille 70% des exportations marocaines en fruits et légumes.