Contact

Derniere minute

Derniere minute

En volant au secours de l’armée malienne : La Russie met un pied au Sahel



La Russie est prête à fournir armes et entraînement aux forces armées maliennes dans le cadre de la lutte antiterroriste. Mikhaïl Bogdanov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères et envoyé spécial du président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et l’Afrique, s’est rendu à Bamako pour une visite dédiée au renforcement de la coopération bilatérale, aussi bien en matière de défense que d’économie. L’armée malienne pourrait ainsi bientôt se voir équiper et entraîner par la Russie.

Moscou se positionne en adéquation avec sa ligne diplomatique : aider les Etats à préserver leur souveraineté et à lutter contre la menace terroriste : « En tant que membre du Conseil de sécurité de l’ONU, la Russie pense que les problèmes africains doivent être résolus par les Africains », a indiqué Mikhaïl Bogdanov.

Le rapprochement avec Moscou semble également sollicité par une partie de la population. Lors de la célébration de la fête de l’indépendance, le 22 septembre, des manifestants réunis devant l’ambassade russe ont réclamé « le soutien de la Russie dans la résolution de la crise malienne », plus précisément la reprise de Kidal. Une manifestation relayée par une pétition visant à « inciter la population à adhérer à l’intervention militaire de la Russie » dans la résolution du conflit du Nord Mali.