Contact
  • Banner Redmed 748x90

Derniere minute

Derniere minute

Alger le 30 septembre 2018



Comité de suivi du rassemblement des journalistes

Nous, journalistes des différents médias nationaux, réunis dimanche 30 septembre 2018, à la maison de la presse Tahar Djaout, à Alger, pour rendre un hommage symbolique à notre frère, regretté collègue et confrère Abderrahmane Bettache. Après une minute de silence à la mémoire du défunt, des condoléances et des hommages pour ses qualités humaines et professionnelles ont été adressés à sa famille et à ses collègues du Soir d’Algérie. 

Ce rassemblement de la dignité a été aussi l’occasion d’évoquer les problèmes récurrents des journalistes notamment le stress permanent dans l’exercice de leurs fonctions. Les participants à ce rassemblement ont unanimement adopté le principe de jeter les jalons d’une remolibilisation à travers des actions concrètes sur le terrain. Il a été décidé ainsi la mise en place d’un Comité de suivi chargé de recueillir les propositions des confrères. 

Il a été proposé également d’entreprendre des démarches auprès de coordination avec la centrale syndicale, UGTA, comme le faisait, feu Abderrahmane Bettache, en vue d’obtenir que notre profession soit classée pénible dans la nomenclature des métiers en cours d’élaborations auprès du gouvernement. Et comme première initiative symbolique mais concrète de cette prise de conscience, les participants ont retenu le principe d’organiser, prochainement, un rassemblement ou une marche des journalistes pour sensibiliser les hautes autorités du pays sur la dangerosité de leurs métiers et des risques qu’ils encourent dans l’exercice de leurs fonctions. 

Tous les intervenants ont par ailleurs exprimé leur souhait de consolider le cadre de représentation syndical de la profession de sorte à ce qu’il soit tout le monde puisse trouver sa place. Une concertation sera lancée dans les meilleurs délais pour examiner la conduite à tenir pour solidifier les rangs des journalistes et mettre fin à la division si préjudiciable à leur combat commun. Une initiative strictement centrée sur les préoccupations socioprofessionnelles des journalistes et qui transcende les sensibilités, les calculs politiciens et autres interprétations tendancieuses. 

Pour ce faire, les participants tiennent à faire participer toutes les bonnes volontés en lançant une concertation aussi large que possible pour mettre les intérêts des journalistes et de leur profession au-dessus de toute autre considération, surtout que nous sommes à la veille de la journée nationale de la liberté de la presse, le 22 octobre prochain. 

Les membres du Comité pilote 

-Hocine Adryen

-Amina Azoune 

-Zine Cherfaoui

-Naila Benrahal

-Hassan Moali

- Hayat Benbetka

Noureddine Laaradji Ibn Tobna

-Aziz Touaher

En attendant vos propositions dans un délai d'une semaine pour passer à l'action.

  • Pub Laterale 2
  • Cash