Contact
  • Banner Redmed 748x90

Derniere minute

Derniere minute

Secteur industriel public



Hausse des prix sortie-usine au 1er trimestre 2018

Les prix à la production du secteur industriel public (hors hydrocarbures) ont connu des hausses de 1,4% au 1er trimestre 2018 par rapport au 4e trimestre 2017 et de 1,8% par rapport au 1er trimestre 2017, a annoncé l’Office national des statistiques (ONS).

Cette augmentation des prix sortie-usine a essentiellement été tirée par les secteurs des Industries, respectivement, de l’agroalimentaires, des cuirs et chaussures, des sidérurgies, métalliques, mécaniques et électriques (ISMMEE) et des textiles.

Par secteur et comparativement au 4e trimestre 2018, la plus forte augmentation des prix à la production a ainsi été enregistrée dans les Industries agroalimentaires, qui ont affiché un relèvement de 3,8%.

Des hausses importantes ont ainsi caractérisé les prix de la production des tabacs (+6,7%) et ceux des produits alimentaires pour animaux (+6,8%), a précisé l’Office.

La hausse des prix à la production a également concerné les industries des cuirs et chaussures, qui ont grimpé de 3,3%, induite par l’évolution des prix des biens intermédiaires en cuir avec une hausse de 8,1%.

S’agissant des industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques et électriques (ISMMEE), les prix à la production ont connu une hausse de 0,9%.Dans ce secteur, relève l’ONS, en dehors de la sidérurgie et transformation de la fonte et acier, dont les prix sortie-usine ont baissé de 1,6%, le reste des activités s'est caractérisée soit par des stagnations soit par des hausses des prix. Pour ce qui est des Industries Textiles, les prix à la production ont connu une augmentation de 0,8%, tirée essentiellement par la fabrication des biens de consommation textile dont les prix ont haussé de 1,8%. En revanche, les prix à la production des biens intermédiaires de cette industrie ont accusé une relative stagnation (-0,1%). Concernant les Industries des bois, liège et papier, les prix ont connu une décélération du rythme de hausse en inscrivant une augmentation de 0,6% (contre +3,2% au 4e trimestre 2017 par rapport au 3e trimestre 2017). Cette hausse modérée a été induite principalement par l’évolution des prix de la fabrication-transformation du papier (+2,1%), explique l’ONS. Quant au secteur de l’énergie (électricité, gaz...), les prix à la production ont été marqués par une stagnation au premier trimestre 2018 par rapport au dernier trimestre 2017, et ce, après une baisse de 2,3% enregistrée au 4e trimestre 2017 comparativement au 3e trimestre 2017.

  • Pub Laterale 2
  • Cash