Contact

Derniere minute

Derniere minute

Décret relatif à  la liste des produits interdits d'importation



Des correctifs bientôt apportés

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé samedi dernier à Alger que le décret relatif à la liste des produits interdits d'importation «contient certains dysfonctionnements qui seront corrigés», ajoutant que «le gouvernement œuvrera à leur rectification». Intervenant lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan du gouvernement pour l'année 2017, M. Ouyahia a précisé que le décret exécutif relatif à la liste des produits interdits d'importation, publié dans le journal officiel, comportait «certaines erreurs et dysfonctionnements»

"Nous avons pris la décision d'arrêter l'importation de certains produits finis, cependant nous avons découvert que la liste nécessite des précisions, du fait que certains produits qui constituent des intrants pour l'industrie locale ont été inscrits dans la liste des produits interdit d'importation (...). Cette erreur sera corrigée", a précisé le Premier ministre. "L'opération de révision de la liste des produits interdits d'importation se fera tous les 3 ou 6 mois. A chaque fois que nous aurons réalisé une autosuffisance dans un produit, il sera ajouté à la liste", poursuit M. Ouyahia.