Contact

Derniere minute

Derniere minute

Liberté économique



L’Algérie classée au 172e rang

Comme en 2017, l’Algérie s’est classée au 172e rang de l’indice de liberté économique établi par l’Institut américain Heritage Institute pour l’année 2018. Ainsi, selon ce classement, l’Algérie a obtenu de mauvaises notes dans les différents indicateurs économiques et politiques sur lesquels ont été évalués les 186 pays inclus dans le rapport.

Le document de l’Institut américain a donné à l’Algérie une note 44,7 points sur un total de 100 dans l’indice de liberté économique, et même si l’Algérie a gardé la même place dans ce classement que l’année dernière, elle est classée 14e et dernière de la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), et a vu son score reculer de 1,8 point en raison «d’une baisse des droits de propriété et la liberté d’investissement, qui n’ont pas été compensées par des améliorations plus modestes de la liberté des affaires, de l’efficacité judiciaire et de la liberté monétaire», selon le même rapport. 

Le rapport a noté que «l’économie algérienne reste dominée par l’Etat, héritage du modèle de développement socialiste post-indépendance du pays». Il a également relevé que «ces dernières années, le gouvernement qui a fait peu de progrès dans l’amélioration de la gouvernance budgétaire, a mis fin à la privatisation des industries publiques et a limité les importations et l’engagement étranger dans son économie. Ces politiques et d’autres faiblesses institutionnelles, conjuguées à l’incertitude politique persistante, continuent de compromettre les perspectives d’un développement économique durable à long terme».