Contact

Derniere minute

Derniere minute

Moscou accuse Washington de vouloir détruire l’économie russe : Rien ne va plus entre la Russie et les Etats-Unis d’Amérique



le ministère russe des Affaires étrangères accuse les États-Unis d'avoir pris des «mesures hostiles» et de porter atteinte à l’économie de la Russie sur fond d’abrogation de l’accord bilatéral sur le recyclage du plutonium militaire, rapporte le site d’informations russe Sputnik.

Les démarches des États-Unis visent « la destruction de l'économie nationale et de la stabilité sociale » en Russie, l'administration Obama faisant tout pour renverser le climat la confiance mutuelle qui pourrait favoriser la coopération entre les deux pays.
Le refus de Moscou d'appliquer seule l'accord bilatéral sur le recyclage du plutonium militaire constitue une mesure forcée et « ne vise pas à détériorer les relations avec Washington », souligne le ministère russe des Affaires étrangères.

Les conditions de Poutine pour un accord sur le plutonium militaire Selon les représentants du ministère, l'accord a été paraphé sur fond d'amélioration de la coopération et de redémarrage des relations entre les deux pays en 2011.
Par la suite, les États-Unis ont adopté une série de mesures hostiles à l'égard de la Russie. Il s'agit surtout de l'adoption de la loi Magnitski, de sanctions contre les personnes physiques et morales en 2012, du renforcement du contingent militaire et de sanctions économiques anti russes suite au rattachement de la Crimée à la Russie en 2014.

Moscou ne juge plus possible d’être seul à appliquer l’accord. Moscou espère toujours convaincre Washington que, d'une part, imposer des sanctions contre la Russie dans des secteurs peu sensibles pour les Américains, d'autre part, maintenir une coopération sélective dans les domaines où ils en tirent avantage, ne fonctionnera pas.
Selon le décret présidentiel russe du 3 octobre 2016, Moscou ne croit plus possible d'appliquer à titre unilatéral les dispositions du document. Cette décision est liée à l'apparition « d'une menace sur la stabilité stratégique suite aux actes inamicaux des États-Unis à l'encontre de la Russie », ainsi qu'à l'incapacité des États-Unis à respecter leurs propres engagements dans le domaine du recyclage du plutonium militaire.