Contact

Derniere minute

Derniere minute

Sans gouvernement depuis 9 mois : L’économie espagnole se porte bien



Après bientôt un an de blocage politique et en pleine crise du PSOE, la Banque centrale d’Espagne revoit la croissance 2016 à la hausse. Avec une prévision de +3,2 %, Madrid se hisse nettement au-dessus de la moyenne européenne.

après bientôt un an de blocage politique et en pleine crise du PSOE, la Banque centrale d’Espagne revoit la croissance 2016 à la hausse. Avec une prévision de +3,2 %, Madrid se hisse nettement au-dessus de la moyenne européenne.

étonnement... son économie se porte bien.
Au milieu d'une nouvelle crise politique qui déchire depuis trois jours le parti socialiste espagnol (PSOE), la Banque centrale d'Espagne a publié jeudi des prévisions de croissance pour l'année 2016 plutôt optimistes, rapporte le journal français Les Echos.

Après deux trimestres successifs de hausse du PIB à 0,8 %, l'institution bancaire table sur une augmentation de 0,7 % au troisième trimestre 2016, un centième de moins seulement qu'au cours des précédentes périodes. Sur l'année, cela équivaudrait à une croissance du PIB de 3,2 %, une prévision plus élevée que celle pronostiquée en juin, où la banque visait seulement un 2,7 %. ce rythme, l'économie espagnole fait bien mieux que ses voisines de la zone euro et notamment les économies allemande et françaises, avec leurs 1,7 % et 1,4 % de croissance du PIB prévus cette année.
Et pourtant, personne n'est aux manettes en Espagne depuis les élections législatives sansissues de décembre 2015. Deux échecs d'investiture et une seconde élection générale ratée plus tard, le gouvernement temporairement formé par le leader du Parti Populaire (PP) Mariano Rajoy ne dispose toujours pas d'une majorité suffisante pour diriger le pays.