Contact

Derniere minute

Derniere minute

Des hackers étrangers à l’œuvre



22 sites algériens attaqués en 10 mois

Pas moins de 122 sites algériens ont été ciblés par des cyberattaques depuis janvier 2017, a indiqué une instruction du Premier ministre  Dans une instruction confidentielle, Ahmed Ouyahia note que ces attaques sont menées par une cinquantaine de hackers, dont des étrangers. Dans une liste des 122 attaques jointe à l’instruction, l’on a pu remarquer que des sites de l’Etat ont été attaqués, notamment les sites web du ministère de la culture, de l’ONEC, de Mobilis, d’Algérie Télécom, d’Algérie Presse Service, du ministère de l’Intérieur, de l’ANEP et même le site web de l’aéroport d’Alger.

Dans cette liste consultée par ALG24, l’on a remarqué que la majorité des attaques ont été menées par des hackers étrangers. En premier lieu, AnonymousFox qui a mené 35 attaques en 10 mois, il a, entre autres, ciblé l’aéroport d’Alger. AnonymousFox est un hacker très connu, il a mené plus de 33 500 attaques, selon les chiffres révélés par zone-h.

Après AnonymousFox, c’est le hacker Zanakifre qui a mené au moins 9 attaques contre des sites algériens, dont celui de l’ANDI, le HCI et l’université d’Alger 2. Zanakifre est aussi connu dans le monde du hacking, avec 332 attaques, menées principalement aux Etats-Unis. Par ailleurs, l’on remarque également la présence de hackers marocains, au moins deux, à savoir Moroccan Revolution, qui a ciblé 4 sites algériens, dont celui de l’ANEP, et MoroccanGhost qui a attaqué le site du ministère de la Culture.