Contact

Derniere minute

Derniere minute

Accord de libre-échange avec l’eu



Six milliards d'euros en moins pour l'Algérie 

Les autorités algériennes ont fait état d’un manque à gagner considérable en droit de douane : l’accord de libre-échange signé entre Bruxelles et Alger en 2005 bénéficie essentiellement aux exportations européennes. Pendant 11 années, on constate une perte de 6 milliards d’euros pour l’Algérie. La situation devrait néanmoins se stabiliser : l’accord algéro-européen prévoit une diminution graduelle des droits de douanes pour atteindre une suppression totale en 2020. Cet accord est un avantage pour l’Europe car l’Algérie importe une partie conséquente de ses produits au sein de la zone euro tandis que l’Europe achète peu de biens en retour.