Contact

Derniere minute

Derniere minute

Industrie



Dodsal construira une centrale à 1,1 milliard de dollars pour la Sonatrach

C'est un juteux contrat que vient de remporter le groupe emirati Dodsal en Algérie. Pour un 1,1 milliard de dollars, la multinationale sera chargée de l'ingénierie, l'approvisionnement, la construction et la mise en service d'une centrale de séparation et de compression, dans la périphérie sud du champ Hassi Messaoud, au compte de l’entreprise pétrolière étatique Sonatrach.

a multinationale basée à Dubaï a remporté un contrat EPC (ingénierie, approvisionnement et construction) d'un centre de séparation et de compression dans la périphérie sud du champ Hassi Messaoud, pour 1,1 milliard de dollars au compte de la Sonatrach. Selon les termes de l'accord, Dodsal devra réaliser des travaux qui comprennent en compte l'ingénierie détaillée, l'approvisionnement, la construction et la mise en service du centre avant 2020. Il faut dire que l'Algérie ne lésine pas sur les moyens pour renforcer sa production dans le secteur énergétique.

Il est prévu que le champ Hassi Messaoud accueille, dès 2020, une raffinerie pétrolière qui produira 66 000 barils de pétrole par jour. L'Algérie a importé en 2016 plus de 887 millions d'euros d'armes d'Allemagne Les exportations allemandes d'armes de guerre à destination de l'Algérie ont atteint plus de 887.6 millions d'euros en 2016, selon un rapport du ministère allemand de l'Economie, publié par plusieurs médias locaux dont Handelsbatt.

L'armée algérienne fait partie des trois premiers clients hors-OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord), selon des chiffres présentés par le gouvernement fédéral. Le rapport démontre que l'Algérie est l'un des trois premiers clients de ce produit, représentant avec le Qatar et la Corée du Sud près de 90% de ce chiffre. L'armée algérienne a ainsi importé plus de 887.6 millions d'euros "d'armes de guerre". La valeur totale des achats qataris a atteint plus de 790.5 millions d'euros tandis que la Corée du Sud totalisait durant la même période 356.5 millions d'euros. L'Algérie s'est également dotée en 2016 d'une frégate allemande, baptisée Al Radi, rappelle le même rapport.