Contact

Derniere minute

Derniere minute

Une trentaine d’entreprises algériennes présentes



Forum d'affaires Algéro-Belge à Bruxelles

Le premier forum d'affaires algéro-belge se tiendra ce jeudi à Bruxelles avec la participation d'une trentaine d'entreprises activant dans divers secteurs pour encourager le renforcement des liens existants entre opérateurs économiques algériens et belges. L'événement, organisé par le club des entrepreneurs belges et algériens Aïn El-Kheïr, intervient dans le cadre de la mission du club d’information à ses membres et aux entreprises belges sur les opportunités de partenariats avec les acteurs économiques algériens.

La première édition du forum d'affaires algéro-belge vise également à consolider les relations existantes et développer de nouveaux courants d’affaires, à créer des contacts directs entre les acteurs économiques des deux pays et enfin à offrir un espace de rencontres et d’échanges entre les opérateurs privés et publics algériens et belges à Bruxelles, selon les organisateurs.

Deuxième partenaire économique africain de la Belgique, l'Algérie est un marché avec d'innombrables possibilités. Des ateliers autour des thèmes «Le secteur bancaire et les investissements en Algérie», «Comment réussir un partenariat gagnant-gagnant en Algérie», «Soutien et accompagnement aux PME et aux jeunes entrepreneurs pour leur implémentation et développement en Algérie», ainsi que «La diversification du secteur économique algérien et l’apport du secteur privé» seront organisés à l'occasion de ce forum.

Lancé fin mai 2015, le club Aïn El-Kheïr a pour objectif d’aider et d’accompagner les entreprises algériennes hors hydrocarbures et les opérateurs publics et privés à mieux pénétrer les marchés belge et européen. Cette association, qui ambitionne la promotion de toutes les actions susceptibles de contribuer au développement des relations d’affaires et d’investissements entre les deux pays, se donne également pour tâche de favoriser la promotion des intérêts généraux de ses membres dans les domaines économique, social, artistique, technique, scientifique, fiscal et juridique.