Contact
  • Bannire Crsus
  • Banner Redmed 748x90

Actualité

Derniere minute

OOREDOO POURSUIT LA CONSOLIDATION DANS LE SEGMENT DIGITAL



L’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo Algérie a réalisé des revenus de l’ordre de 66,7 milliards de DA au cours des neuf premiers mois de l’année 2018, a annoncé l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo, citant un bilan financier de sa maison mère, basée au Qatar.

48 wilayas déjà couvertes par la 4G

Le résultat avant intérêts, taxes, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations (Ebitda) a atteint 25,5 milliards de DA au 3e trimestre 2018, a ajouté la même source. Quant au nombre d’abonnés, celui-ci a atteint à la fin du mois de septembre 13,8 millions de DA. Ooredoo Algérie continue sa politique d’investissements tous azimuts puisque le groupe a annoncé avoir investi près de 12,3 milliards de DA au 3e trimestre de l’année 2018, «orientés principalement vers l’installation et la modernisation de son réseau 4G», a précisé la société de télécoms. «Les résultats du 3e semestre 2018 confirment l’engagement de Ooredoo dans la démocratisation des nouveaux usages mobiles auprès de ses clients algériens à travers des offres de connectivité innovantes et des services digitaux à la pointe de la technologie», a expliqué l’opérateur de téléphonie mobile. Au sein du groupe qatari Ooredoo, la filiale algérienne représente 12% du nombre d’abonnés et 13% des investissements globaux du groupe. 

«Ooredoo poursuit la consolidation de sa position de leader dans le segment du digital, de l’internet mobile haut débit et de son réseau 4G de qualité, le premier opérateur à couvrir les 48 wilayas du pays», lit-on dans le communiqué. De son côté, le groupe qatari Ooredoo, qui exerce ses activités au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie du Sud-Est, a annoncé une baisse de 13% de son bénéfice net au troisième trimestre, pénalisé par la faiblesse du taux de change sur les marchés émergents et les difficultés économiques en Indonésie et en Algérie, selon l’agence de presse Reuters. Ooredoo a dégagé un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 403 millions de riyals qataris (110,71 millions de dollars), contre 462 millions de riyals à la même période de l’année précédente.  Les résultats du groupe Ooredoo, pour les 9 premiers mois de 2018, ont été impactés par la faiblesse globale des taux de change sur les marchés émergents ainsi que par la situation du marché indonésien suite à la nouvelle réglementation en matière d’enregistrement des cartes SIM. 

Le chiffre d’affaires des 9 mois 2018 s’est élevé à 22,8 milliards de QAR, grâce aux fortes contributions du Qatar, du Koweït, d’Oman, d’Irak et du Myanmar. Ce résultat a été par contre impacté négativement par des baisses de revenus en Indonésie et en Algérie. Le chiffre d’affaires du groupe avant incidence de la baisse des taux de change a diminué de 5%, le chiffre d’affaires publié a diminué de 7% sur un an. L’Ebitda du groupe s’est établi à 9,3 milliards de QAR, avec une marge d’Ebitda correspondante de 41%. 

L’Ebitda du groupe a diminué de 11% d’une année sur l’autre, principalement en raison de la baisse des revenus, l’Ebitda avant change a diminué de 9%. Le bénéfice net/part du groupe s’est établi à 1,1 milliard de QAR. Les bonnes performances enregistrées en Iraq, à Oman et en Tunisie ont été contrebalancées par les difficultés sur d’autres marchés, notamment la baisse des revenus en Indonésie et en Algérie, ainsi que par une perte de change substantielle au Myanmar. Augmentation des revenus des activités DATA, avec une croissance significative des DATA provenant des clients particuliers et des entreprises : le chiffre d’affaires des DATA a augmenté pour atteindre 46% du chiffre d’affaires du groupe. Le chiffre d’affaires généré par les données a contribué à hauteur de 10,5 milliards de QAR au cours des 9 premiers mois de 2018.

  • Pub Laterale 2
  • Cash