Contact

Actualité

Derniere minute

Dépression au travail



En choisissant d’entreprendre, vous allez vous retrouver face à vous-même: vous devrez tout construire. Lorsque vous commencez à entreprendre, vous allez rentrer dans une phase d’incertitude concernant votre projet. Rassurez-vous, les points positifs vous feront vite oublier ses désavantages : la liberté, la joie d’entreprendre, le sentiment d’accomplissement et de réussite. 

QU’EST CE QUE LA DEPRESSION ? 

Tout le monde, par moments, éprouve le cafard ou la tristesse. C’est normal. Mais si ces émotions s’intensifient, persistent pendant plus que quelques semaines et commencent à nuire aux activités quotidiennes, elles signalent peut-être une dépression. L’encouragement, l’exercice, les vitamines ou des vacances, quelle qu’en soit la mesure, ne peuvent pas mettre fin à la dépression, car la dépression est une maladie et non une faiblesse.

La dépression est l’une des expériences humaines les plus difficiles et les plus douloureuses en santé mentale. C’est un trouble de l’humeur, une maladie qui nous prive de notre énergie, de nos intérêts. Elle nous prive de notre volonté à améliorer les choses et nous amène à avoir une vision profondément négative de nous-mêmes, du monde et de l’avenir.

LES CAUSES DE LA DEPRESSION:

Les causes d’une dépression sont généralement multiples et reliées entre elle

SITUATIONS: Pertes, Conflits, Stress

ACTIONS: Retrait social, Perte d’intérêt, Diminution d’activité, Diminution de l’hygiène personnelle, Tentative de suicide

PENSÉES: Pensées négatives, Perte d’estime de soi, Autocritique, Trouble de concentration, Idées noires

PHYSIOLOGIE: Changement dans la chimie du cerveau, Trouble du sommeil, Trouble alimentaire, Manque d’énergie, Fatigue, apathie, 

EMOTIONS: Découragement, Tristesse, Désespoir, Honte, Anxiété, Émoussement affectif, Sentiment d’inutilité.

 

MANIFESTATIONS : 

1- On voit tout en noir: 

La dépression est un trouble psychique qui se décline en plusieurs symptômes dont la durée dépasse quinze jours. «Quand il se manifeste au travail, on a tendance à ne pas s’apercevoir de ces symptômes car les choses se dégradent petit à petit. Souvent les personnes en dépression vivent dans le déni. Pas facile donc de mettre des mots sur ce que l’on ressent. 

Pourtant ces sensations sont bien identifiables. La dépression se manifeste par plusieurs symptômes : on ressent une impression de surmenage, une perte de plaisir. On va au travail à reculons. On se replie sur soi-même. 

Ce repli sur soi s’accompagne parfois, d’un sentiment de tristesse. Au travail, exécuter les taches devient un fardeau de plus en plus lourd à porter. On est au ralenti. On a du mal à se concentrer, détaille le psychiatre. On se dévalorise et les ruminations mentales sont constantes.

2- Le corps se dérègle

A cet épuisement professionnel s’ajoute aussi d’autres signes physiques. L’appétit se trouve altéré, on perd le goût des aliments et s’ensuit une perte de poids ou à l’inverse une prise de poids liée à la consommation d’aliments sucrés en excès ; on dort peu et mal (insomnies, sommeil court et non réparateur, réveil précoce). Certaines douleurs peuvent apparaître telles que des maux de tête, des douleurs aux articulations, des problèmes digestifs…). 

Il est difficile de se battre tout seul contre cette maladie, encore plus quand on ne connaît pas le diagnostic. Si ces symptômes apparaissent sur une durée prolongée, le premier réflexe reste de s’orienter vers un médecin généraliste qui pourra nous diriger vers un spécialiste. On peut aussi se rendre directement chez un psychiatre qui prescrira des médicaments et/ou proposera une psychothérapie.

DES SIGNES QUI NE TROMPENT PAS

La tristesse et les déceptions font partie de la vie. Et il est normal de se sentir déprimé après un évènement grave tel qu’un deuil. Mais parfois, un véritable mal-être s’installe, on a l’impression que l’on sera à jamais inconsolable. Il s’agit peut-être d’une dépression, dont seul un traitement adéquat pourra venir à bout. Alors comment reconnaître un moment de découragement passager de cette véritable maladie, dont on ne pourra guérir qu’avec un traitement approprié ? Voici des exemples concrets: 

-La tristesse inconsolable signe de dépression 

Le premier signe de la dépression est bien sur une profonde tristesse, un sentiment que tout va mal, que tout est noir, et que rien de positif ne peut nous advenir. Mais bien sûr, il nous arrive régulièrement d’être triste : la vie n’est pas uniquement constituée de joie ! Mais la mauvaise humeur finit toujours par passer… sauf chez le déprimé.

-Idées noires le matin, symptôme dépressif ?

La caractéristique de cette tristesse, c’est aussi qu’elle va être régulière. Chaque jour se suit et se ressemble dans sa noirceur. Habituellement, il peut nous arriver de nous réveiller triste ou empli d’idées noires le matin. la personne dépressive sait immanquablement que chaque jour elle se lèvera d’humeur morose.

-Une vie ralentie par la dépression

Autre signe qui ne trompe pas : le ralentissement général. Le déprimé est envahi par la fatigue, il ne parle pas, il n’a pas le courage de faire les activités qu’il faisait ou de s’impliquer dans son travail ou les relations avec ses amis.Perte d’énergie et sensation d’épuisement accompagne cet état.

-Trous de mémoire et syndrome dépressif

La personne qui souffre de dépression connaît aussi une fatigue intellectuelle : manque de concentration, difficulté de mémorisation, etc.

-Baisse de désir et troubles de l’humeur

L’absence de désir est une caractéristique essentielle de la dépression. Par exemple, vous pouvez vous sentir triste ou malheureux dans votre travail. Une absence d’envies qui se ressent aussi dans les loisirs : la personne dépressive n’a plus de goût aux activités qu’elle pratique. Ce désintérêt touche tous les domaines de la vie.

-Estime de soi et dépression

Signe aussi de dépression : le fait de se dévaloriser. La personne pense qu’elle n’est bonne à rien et n’a plus aucune estime d’elle-même. Le sentiment d’échec revient sans cesse. Cela peut même sortir du cadre professionnel, pour toucher la vie familiale 

-Le réconfort insuffisant pour un vrai dépressif

La caractéristique de la dépression, c’est qu’elle ne peut pas être résolue par la consolation et l’affectif des proches. La dépression est tellement forte, que les proches n’ont aucune prise. 

-Fatigue et mal de dos, signes de dépression

La dépression s’accompagne souvent de signes physiques. On notera principalement la perte d’appétit, les troubles du sommeil et les douleurs (notamment le mal de dos). La fatigue ressentie a souvent ceci de particulier qu’elle ne disparaît pas après le repos : on se sent toujours fatigué…

 

COMMENT S’AIDER SOI-MÊME ?

Que peut-on faire soi-même en cas de dépression ? 

Il est très difficile, voire impossible de trouver par soi-même la force de sortir d’une dépression. Le recours à un professionnel est donc indispensable.

1- Consulter 

Si vous avez fait la démarche de consulter un médecin ou un psychologue, vous avez déjà fait un bon pas ! Cela montre que vous accepté d’être aidé et que vous êtes prêts à exprimer votre souffrance. Ils peuvent vous soutenir dans cette période difficile. Mais vous pouvez continuer à vous aider vous-même, parallèlement au traitement proposés par les professionnels.

 

2- Repérer les signes précurseurs 

Si vous avez des épisodes dépressifs récurrents, vous pouvez repérer les signes précurseurs d’un tel épisode. Ce repérage vous permettra de contacter un médecin ou de mettre rapidement en place d’autres stratégies qui peuvent éviter l’épisode dépressif. Ces premiers signes peuvent être le sentiment d’être débordé ou stressé, des troubles du sommeil, de la fatigue, une difficulté de supporter du bruit… Observez-vous et faites-vous une liste avec les signes de votre corps.

 

3. Mettre en place des stratégies antidépressives 

Qu’est-ce qui vous fait du bien ? Faites-vous une liste avec des activités ou des choses qui peuvent vous détendre et éviter ou diminuer l’intensité d’une phase dépressive. 

Ces stratégies pourraient être : écouter un CD, lire un livre, faire du sport, faire une promenade, appeler des amis, faire du Yoga, prendre un bain… Chaque personne est différente et a ses préférences. Vous pouvez alors vous créer vos stratégies individuelles.

 

4. Faire du sport 

Il semble que le sport est le meilleur antidépresseur. Toutefois, le problème durant un épisode dépressif est souvent qu’on n’a pas l’énergie pour engager une activité sportive. Vous pouvez vous inscrire dans un club sportif qui vous forcera à y aller régulièrement. Vous pouvez faire de la relaxation et du yoga aussi. Ces activités vont vous aider à vous détendre et à remonter votre estime de soi.

 

6. Une bonne alimentation 

Même si en ce moment vous préférez le chocolat car il est le seul aliment qui vous rend heureux essayez de manger plus équilibré (vous n’avez pas besoin de vous priver complètement du chocolat). Mais sachez que les bananes rendent également heureuses. Puis, tous les fruits et les légumes font du bien à l’organisme et à l’humeur.

www.lejournaldelemploi.dz